miercuri, 24 septembrie 2014

Misteriosul Octogon continuare

...continuare  la    -     (http://mistermatematic.blogspot.ro/2013/05/rune-si-teoria-corzilor-vibranteteoria.html )
opt  rune
8  corzi  care  oscileaza.
8  corzi  care  daca  se  unesc  asa...asa  ca  in  desen...formeaza  Oul  Matematic,

sau  matematic  denumita  BIPIRAMIDA  PATRATA  GIRO_ALUNGITA.
Un  nume  prea  lung.  Sa-i  spunem  SAMBO (Sfantul  SAMBORE , Sfanta  Samanta...Graul..Graalul....)
 Teorema  lui  Euler  este  valabila  si  pentru  Oul  Matematic
 V=varfurile poliedrului ;M = muchiile ; si  P =planele   ,atunci V+P-M = 2 [adica  10 +16 -24 = 2]
 Daca  construim  Oul  Matematic ,asa  ca  in  desenul  de  mai  jos,un  icosaedru  transformat  in  Oul  Matematic,  rezulta  un  poliedru neregulat  inscriptibil  in  sfera.  Partea  foarte  interesanta  este  ca  in  acest  caz   numarul  irational  1,6180......supranumit  Numarul  de  Aur, este des  intalnit  in  relatiile  matematice ,importante, din  acest  corp  geometric misterios...si  asa  de  putin  studiat .

Slava  SOARELUI !......Plexul  Solar in  armonie  cu  SOARELE.....dar  si  plexul  prostatic (Dan_Tian  inferior,  sau  Hara   )

5 comentarii:

  1. Cele 8 Puteri.....Primele patru formeaza un patrat....Animan ,Laghiman ,Mahiman ,si Gariman,
    ----
    Un alt patrat este format de Prakamya ,Icitva ,Vacitva ,Kamavasagitva.
    ----
    Eight-fold Siddhis
    aNiman – become minute as atom;
    laghiman – extreme lightness;
    prApti – reach anything (moon with the tip of finger);
    prAkAmya – irresistible will;
    mahiman – illimitable bulk;
    ISitA – supreme dominion;
    vaSitA – subjugating by magic;
    kAmAvaSAyitA – suppressing all desires
    (Source – Monier’s Sanskrit Dictionary.)

    (aNiman, laghiman, prApti, prakAmya, mahiman, ISitA and vaSitA and garimA – making oneself heavy at will – Source tamizh pingala nigaNDu.)
    ----
    Fiecare grup de patru are cate un CENTRU.....forma de ECHILIBRU.
    Cele opt Puteri relationeaza intre ele,si formeaza un ''ansamblu sferic''.

    RăspundețiȘtergere
  2. Un alt exemplu este tehnica JHANA ,cu cele opt carari ale ei............(1)"Detached from sensual objects, o monks, detached from unwholesome consciousness, attached with thought-conception (vitakka) and discursive thinking, born of detachment (vivekaja) and filled with rapture and joy (sukha) he enters the first absorption.
    (2)"After the subsiding of thought-conception and discursive thinking, and by gaining inner tranquility and oneness of mind, he enters into a state free from thought-conception and discursive thinking, the second absorption, which is born of concentration , and filled with rapture and joy (sukha).
    (3) "After the fading away of rapture he dwells in equanimity, mindful, clearly conscious; and he experiences in his person that feeling of which the Noble Ones say, 'Happy lives the man of equanimity and attentive mind'; thus he enters the 3rd absorption.
    (4) "After having given uppleasure and pain, and through the disappearance of previous joy and grief, he enters into a state beyond pleasure and pain, into the 4th absorption, which is purified by equanimity and mindfulness.
    (5)"Through the total overcoming of the perceptions of matter, however, and through the vanishing of sense-reactions and the non-attentionto the perceptions of variety, with the idea, 'Boundless is space', he reaches the sphere of boundless space and abides therein.
    (6)"Through the total overcoming of the sphere of boundless space, and with the idea 'Boundless is consciousness', he reaches the sphere of boundless consciousness and abides therein.
    (7) "Through the total overcoming of the sphere of boundless consciousness, and with the idea 'Nothing is there', he reaches the sphere of nothingness and abides therein.
    (8) "Through the total overcoming of the sphere of nothingness he reaches the sphere of neither-perception- nor- non- perception and abides therein."

    RăspundețiȘtergere
  3. http://www.buddha-vacana.org/fr/sutta/samyutta/khandha/sn28-001.html

    SN 28.1
    Vivekaja Sutta
    — Engendrés par l'isolement —
    [ viveka: isolement | -ja: engendré par ]
    Sāriputta explique à Ānanda à quoi il a passé sa journée
    En une occasion, āyasmā Sāriputta demeurait à Sāvatthī, dans le bois de Jeta, le parc d'Anāthapiṇḍika. Un matin, il s'habilla puis, emmenant ses robes et son bol, il entra dans Sāvatthī pour y mendier sa nourriture. Lorsqu'il eut parcouru Sāvatthī, de retour de sa collecte d'aumônes, après son repas, il se rendit à la forêt Sombre pour y passer la journée. Ayant pénétré la forêt Sombre, il s'assit au pied d'un arbre pour y passer la journée.
    Le soir, émergeant de l'isolement, āyasmā Sāriputta se rendit au bois de Jeta, le parc d'Anāthapiṇḍika. Āyasmā Ānanda le vit arriver de loin et lui dit:
    – Ami Sāriputta, tes facultés (indriyas) sont sereines, le teint de ton visage est pur et lumineux. A quoi as-tu passé la journée?
    – En cela, ami, relativement détourné de la sensualité, détourné des états mentaux malsains, je suis entré et j'ai demeuré dans le premier jhāna, qui est accompagné de sukha et de pīti engendrés par l'isolement (viveka), et de vitakka-vicāra. Et cependant, ami, les pensées 'Je suis en train d'atteindre le premier jhāna', 'J'ai atteint le premier jhāna', ou 'J'ai émergé premier jhāna' ne sont pas apparues en moi.
    – Cela doit être parce que la construction de 'Moi', la construction de 'mien', et la tendance sous-jacente à l'orgueil ont été complètement déracinées chez āyasmā Sāriputta que les pensées 'Je suis en train d'atteindre le premier jhāna', 'J'ai atteint le premier jhāna', ou 'J'ai émergé premier jhāna' n'apparaissent pas en lui.
    SN 28.2
    Avitakka Sutta
    — Sans vitakka —
    [ a-: négation | vitakka ]
    – En cela, ami, avec l'apaisement de vitakka-vicāra, je suis entré et j'ai demeuré dans le second jhāna, qui est accompagné de tranquillité intérieure, de sukha et de pīti engendrés par la concentration, ainsi que d'une unité de l'attention, libérée de vitakka et de vicāra. Cependant, ami, les pensées 'Je suis en train d'atteindre le second jhāna'...

    RăspundețiȘtergere
  4. SN 28.3
    Pīti Sutta
    — La béatitude —
    [ pīti ]

    ...
    – En cela, ami, avec l'atténuation de pīti, demeurant équanime, attentif et sampajāno, ressentant du plaisir dans le corps, je suis entré et j'ai demeuré dans le troisième jhāna, dont les êtres nobles déclarent: 'upekkhako satimā sukhavihārī'.. Cependant, ami, les pensées 'Je suis en train d'atteindre le troisième jhāna'..
    SN 28.4
    Upekkhā Sutta
    — L'équanimité —
    [ upekkhā: équanimité ]
    – En cela, ami, avec l'abandon du plaisir et de la douleur, après la disparition préalable de la joie et de la tristesse, je suis entré et j'ai demeuré dans le quatrième jhāna, qui est accompagné d'une purification de l'attention par l'équanimité et de l'absence de plaisir et de douleur. Cependant, ami, les pensées 'Je suis en train d'atteindre le quatrième jhāna'..
    SN 28.5
    Ākāsānañcāyatana Sutta
    — La sphère de l'infinité de l'espace —
    [ ākāsa: espace | ānañca: infinité | ayatana: sphère ]
    – En cela, ami, avec la transcendance complète de la perception de la matière, avec la disparition de la perception des impressions sensorielles, avec la non-attraction envers la perception de la diversité, [percevant:] 'l'espace est infini', je suis entré et j'ai demeuré dans la sphère de l'infinité de l'espace. Cependant, ami, les pensées 'Je suis en train d'atteindre lla sphère de l'infinité de l'espace'
    SN 28.6
    Viññāṇañcāyatana Sutta
    — La sphère de l'infinité de la conscience —
    [ viññāṇa: conscience | ānañca: infinité | ayatana: sphère ]
    – En cela, ami, avec la transcendance complète de la sphère de l'infinité de l'espace, [percevant:] 'la conscience est infinie', je suis entré et j'ai demeuré dans la sphère de l'infinité de la conscience. Cependant, ami, les pensées 'Je suis en train d'atteindre la sphère de l'infinité de la conscience'.
    SN 28.7
    Ākiñcaññāyatana Sutta
    — La sphère du vide —
    [ ākiñcañña: vide | ayatana: sphère ]
    – En cela, ami, avec la transcendance complète de la sphère de l'infinité de la conscience, [percevant:] 'il n'y a rien', je suis entré et j'ai demeuré dans la sphère du vide. Cependant, ami, les pensées 'Je suis en train d'atteindre la sphère du vide'.
    SN 28.8
    Nevasaññānāsaññāyatana Sutta
    — La sphère de ni perception ni non perception —
    [ Nevasaññānāsaññā: ni perception ni non perception | ayatana: sphère
    – En cela, ami, avec la transcendance complète de la sphère du vide, je suis entré et j'ai demeuré dans la sphère de ni perception ni non perception. Cependant, ami, les pensées 'Je suis en train d'atteindre la sphère de ni perception ni non perception'...
    SN 28.9
    Nirodhasamāpatti Sutta
    — La réalisation de la cessation —
    [ nirodha: cessation | samāpatti: réalisation ]
    – En cela, ami, avec la transcendance complète de la sphère de ni perception ni non perception, je suis entré et j'ai demeuré dans la cessation des perceptions et des sensations. Cependant, ami, les pensées 'Je suis en train d'atteindre la cessation des perceptions et des sensations'...

    RăspundețiȘtergere
  5. Fericirile ,in nmar de 8 proclamate de Jesus ;
    "FERICITI CEI SARACI , CU DUHUL CA A LOR ESTE IMPARATIA CERURILOR." (Fericiti ce saraci----cu duhul dobandesc Imparatia Cerurilor )
    ---
    "FERICITI CEI CE PLANG, CA ACEIA SE VOR MANGAIA."
    --
    "FERICITI CEI BLANZI, CA ACEIA VOR MOSTENI PAMANTUL."
    ---
    "FERICITI CEI CE FLAMANZESC SI INSETEAZA DE DREPTATE, CA ACEIA SE VOR SATURA."
    ---
    "FERICITI CEI MILOSTIVI, CA ACEIA SE VOR MILUI."
    ---
    "FERICITI CEI CURATI CU INIMA, CA ACEIA VOR VEDEA PE DUMNEZEU."
    ---
    "FERICITI FACATORII DE PACE, CA ACEIA FIII LUI DUMNEZEU SE VOR CHEMA."
    ---
    "FERICITI CEI PRIGONITI PENTRU DREPTATE, CA A LOR ESTE IMPARATIA CERURILOR."
    ---
    "FERICITI VETI FI VOI CAND VA VOR OCARI SI VA VOR PRIGONI SI VOR ZICE

    TOT CUVANTUL RAU IMPOTRIVA VOASTRA, MINTIND PENTRU MINE."

    RăspundețiȘtergere