vineri, 22 februarie 2013

HOMa (HaOMa) sau Arborele Vietii

Sunetul  primordial,  silaba  sacra OM,se intalneste  si  in  Persia (Iran),la fel  ca  in  ,  India...sau  in  Grecia...sau  in  Romania...si  formeaza cuvinte  care  desemneaza  ''ceva''  sacru.
 In  cazul acesta HOMa (HaOMa) este Arborele  Vietii, pentru  persi,  pentru  religia    Zoroastriana.
In  cartea   ; ''Bible de l'humanité''  , scrisa  de  J. Michelet Michelet,pe  la  1864,se gasesc  ideii  deosebite  despre  aceasta  planta  sacra,despre  fructele  ei, de  ''aur''   ,  care  vindeca  orice  boala.
HOMa este planta  care  (re)da   imortalitatea  Om-ului .
.
 Studiile  recente  au  evidentiat  asemanari  intre SOMa  si  HaOMa....si  Heme  ,o planta foarte  indragita  in  perioada  antica  ( minoana) ,in  insula  Creta......si  ,indraznesc  sa  afirm  ,  cu OMagul,planta ce  se  gaseste  in  Europa  ,iar  la  noi,  in  Romania ,sunt  trei  subspecii foarte  interesante....(  http://mistermatematic.blogspot.ro/2012/11/omphalos.html--------''....
Ah!...Inventez povesti....Sunt un visator,in gandurile mele germineaza galaxii....insa de unele povesti imi amintesc. Ca de pilda o planta magica care se gaseste numai in Romania,sau ,cu mici exceptii, in jurul tarii.Planta era folosita de Patriarhi (de Daci..Traci....Carpi ),in scopuri terapeutice,si pentru comunicare cu Zeii.
Planta se numeste Omag....sau cum imi place sa scriu....OMag. In fapt sunt trei, ca niste surori, ca niste Gratii,O subspecie creste doar in Moldova, una in Ardeal, si alta in Muntii din nordul Olteniei.
Omagul este cea mai toxica planta de pe teritoriul nostru,insa are si cele mai extraordinare calitati. Doar initiatii se incumeta s-o foloseasca.
Eu inca nu am indraznit....'' )
.


(   http://www.tela-botanica.org/page:soma_haoma )...'' Les mots Soma et Haoma apparaissent respectivement dans les Rigveda (religion hindouiste) et l'Avesta (religion zoroastrienne).
Ils désignent tous deux une boisson enivrante à usage sacrificiel, obtenue par pressurage et fabriquée à partir d'une plante désignée dans les textes de référence sous le même nom. La racine est indo-iranienne et désigne littéralement le suc, le jus pressé, qui se retrouve dans le sanskrit soma, m., (jus obtenu par pressurage de la plante soma, breuvage sacrificiel), dans le vieux perse hauma (plante et suc de sacrifice) et dans l’avestique haoma (breuvage du culte). La racine se retrouve d’ailleurs en linéaire A (Crète minoenne) sous la forme heme, pour jus ou liqueur, mais sans association particulière au culte.

Ce breuvage ou Amrita chez les Hindous, était réputé procurer l'immortalité et/ou des pouvoirs surnaturels ; il était vénéré à l'égal d'un dieu.
Le mot « Soma » est repris par Aldous HUXLEY dans son roman : « Le Meilleur des mondes »........ Cette pratique pourrait être, également, liée tout simplement à la potentialisation ou à la correction par des substances ajoutées de l’action de la substance principale ; les Chinois ont coutume de dire qu’une préparation doit, obligatoirement, contenir le roi (la substance majeure), la reine (substance complémentaire) et le messager, chez eux souvent la réglisse, c’est à dire la substance qui véhicule les deux autres, les rend assimilables.

La question est de savoir quelle est la plante principale, c'est-à-dire celle qui « domine » la préparation par ses effets psychotropes.
Ont souvent été cités : la rue de Syrie (Peganum harmala L.), le cannabis (Cannabis sativa L.), le pavot (Papaver somniferum L.), mais il semble que les candidats les plus probables, dans les analyses actuelles et compte-tenu des informations à notre disposition, soient l'amanite tue-mouche (Amanita muscaria L.) ou l'éphédra (Ephedra sp., Ephedra intermedia L.)......''

Niciun comentariu:

Trimiteți un comentariu